• Table des matières : voir toutes les RESSOURCES [ Publications et Articles ]


U - V - W - X - Y - Z

—————————————————
Valeurs
—————————————————

Des idées qui disposent les individus à agir dans une visée déterminée. Sont incarnées dans les actes. Qualités de l’agir. Permettent de poser les questions éthiques, ce ne sont pas des réponses toutes prêtes.

Propositions disponibles dans le social et qui s’imposent comme des normes désignant les qualités du bon professionnel. Tout poste professionnel et toute activité professionnelle est aujourd’hui, en Europe, soumis à des critères de la professionnalité, à des valeurs professionnelles en lien direct avec des registres de pensée différents et pas toujours compatibles entre eux. On ne peut décemment en refuser aucune, si on se veut professionnel. Les valeurs ne sont pas de simples vouloirs affichés consciemment qui valorisent la personne, ce sont des exigences que le contexte professionnel impose.

Registres de pensée > • Valeurs professionnelles
La pensée humaniste > • Respect de l’autre et de soi
La pensée par objectifs > • Efficacité et dynamisme téléologique (finalisé)
La pensée stratégique, pensée managériale > • Autonomie et motivation
La pensée magique, dite archaïque > • Exigence de sécurité et goût du risque : désir de qualité
La pragmatique ou pensée par projets > • Evolutions permanentes et plasticité

Le travail de l’intervenant sur lui-même consiste à articuler et hiérarchiser ces valeurs en fonction de son projet (Voir politique), et donc de savoir quelle est son échelle de valeurs

L’expert ne veut pas que ses valeurs interfèrent avec les normes qu’il utilise pour contrôler : c’est ce qu’il appelle “être objectif”.

Le travail du consultant est de favoriser chez le commanditaire et/ou chez les acteurs de l’organisation la mise au jour et la mise en travail de leurs valeurs pour les incarner dans leurs pratiques. Il est au service du commanditaire et du système de valeurs de celui-ci, si ses valeurs à lui ont permis d’accepter le contrat. Cela ne l’empêche pas à l’occasion de se situer en tension avec les valeurs du commanditaire. Mettre en question et se laisser mettre en question fait partie de la relation de travail entre commanditaire et consultant. Une des tâches du consultant est de rompre les tabous et de dynamiser ce qui est figé : mais pas n’importe comment, ni n’importe quand.

—————————————————
Verdict
—————————————————

Emission du résultat d’un bilan normatif suivant un référentiel donné ou construit, stabilisé, qu’on ne remet pas en question, dans cette situation. Identification des dysfonctionnements et des conformités. Dans la logique de contrôle.

—————————————————
Vertu
—————————————————

Trop souvent confondu avec valeurs.

Qualités attachées à la nature humaine versus du Bien : le courage, la générosité, la charité…

Dépendent de cette force d’âme qui ferait que l’homme tendrait au bien.

Dissout la question des valeurs dans une morale de la volonté.

—————————————————
Visée
—————————————————

Métaphore de l’empan visuel : tout ce qu’on voit sans bouger la tête.

Champ de possibles qu’on se donne pour entrer en action.

Toujours pluriel : on se donne des visées pour s’orienter : différence avec “focale”.

Partie du projet qui s’intéresse au politique et aux valeurs (au nom de quoi vais-je agir ?).

A distinguer d’objectif.

—————————————————
Vision du monde > Choix paradigmatique [ Mécaniciste - Biologiste — Existentialiste ]
—————————————————

“Ensemble d’images qui opère comme un système linguistique global, une configuration qui tend à prédéterminer la nature positive ou négative des les sentiments et des actions qui vont accompagner non seulement la construction des rapports entre les humains mais les humains et la totalité de leur réalité (intérieure et extérieure)”.

La vision du monde portée par un sujet est en liaison avec le choix paradigmatique (voir paradigme).