• Table des matières : voir toutes les RESSOURCES [ Publications et Articles ]


A - Émotion, sa place

Que dire des ces émotions qui pour le milieu du soin et de la psychanalyse sont des indicateurs privilégiés et pour l’entreprise traditionnelle des freins à la réalisation de tâches ? Est-ce un signe de faiblesse d’avoir et de montrer ses émotions.

 

A1 - Émotion : Pont & Indicateur

  • Dans la chaîne des perceptions et conceptualisation, nous passons par les quatre phases ci-dessous. L’émotion se caractérise par deux choses. D’une part, dans la tridimensionnalité de l’homme (Corps - Psyché - Esprit), l’émotion est le pont entre le corps et l’esprit. L’émotion permet de nommer par des sentiments le phénomène de changement ressenti et senti qui se déroule. D’autre part, l’émotion est un indicateur de premier ordre, elle pointe comment le sujet fait face à ce changement.

 

A2 - Chaîne perceptrice et conceptuelle

  • Ressentis, comme perception biologique d’un changement d’état > comme ( Sécurité / Insécurité )
  • Sensations, comme réaction physiologique aux ressentis > comme ( Chaud / Froid )
  • Émotions, comme réaction psychique aux deux premiers > comme ( Bon / Mauvais )
  • Sentiments, comme conceptualisation du phénomène > comme (Amour/ Haine )

 

A3 - Émotions : Étape / Phase

  • Dans cette chaîne, les ressentis et les sensations sont des réactions du corps, les émotions ou affects sont rattachés à la réponse de la psyché, les représentations sont dévolues à l’activité mentale de l’esprit et liées aux sentiments. Les sciences cognitives ont montré que cette chaîne ne se déroule pas par étapes prédéfinies dans un seul sens des ressentis aux sentiments tel une procédure. C’est un processus où les phases sont interdépendantes et en ordre aléatoire. L’esprit et son activité mentale peuvent très bien élaborer une émotion et une réaction du corps.

 

A4 - Résumé

Entre perception et conceptualisation, dans la relation de notre organisme à l’environnement, les émotions sont nos indicateurs d’évaluation des situations de changement tant physiologiques que mentaux. Nos émotions sont aussi le pont entre notre biologie qui perçoit et notre cognition qui interprète. Dû à cette place stratégique, elles dévoilent ce qui se passe au plus profond de nous, de notre inconscient : nos désirs, nos peurs, nos manques…