• Table des matières : voir toutes les RESSOURCES [ Publications et Articles ]


C - Pont entre rives contradictoires

 

C1 - Un pont anthropologique : [ Homme - Logis ]

  • Ce qui est remarquable dans l’approche d’Henri Laborit, c’est de faire apparaître le pont entre deux rives. Nenni tout dans le sujet et nenni tout dans le social. D’un côté nous avons l’individu et de l’autre côté le collectif, où s’exprime d’un côté l’éthique du sujet et de l’autre côté l’éthique du social.


C2 - Le pont des deux sciences : [ Sociologie - Psychologie ]

  • Dans toutes sociétés ce pont élabore un troisième terme, celui d'un inconscient socioculturel des attendus. L’éthique du sujet et l’éthique du social, comme science des principes régulateurs, se parlent via l’éthique de la relation d’un Surmoi de la glorification tel que le décrit Laborit. La psychanalyse ne reconnait pas encore ce surmoi là, mais c'est lui qui influx sur l'idéal du Moi comme contraintes que le sujet s'auto-érigent : image idéalisée de soi ou le culte fantasmatique de la précellence de soi.

 

C3 - Le pont des deux imaginaires : [ institué - instituant ] ou [ Social - Sujet ]

  • Ce qui est encore plus remarquable, ce que Laborit remet en question, c’est justement la qualité de ce pont. Ce pont entre les imaginaires (Sujet/Social) d'un inconscient socioculturel sous forme de Surmoi de la glorification.
    • Ce pont reliant les éthiques, c'est lui qui serait porteur et vecteur de la barbarie ou de l'humanitude bien plus que le Surmoi de l'interdit freudien. Ainsi fait, le pont érigé par notre culture substitut le Moi du sujet à un imposteur : l'idéal du Moi fantasmé (superhéros des films) qui n'est autre que le Surmoi de la glorification de Laborit (être la bonne petite fille, avoir des bonnes notes… les attendus glorifiés).

C4 - Le pont psychanalytique du Sujet : entre [ Jouissance - Désir ] de [ immédiateté - Différé ]

  • Dans un registre psychanalytique ce pont métaphorique ne doit pas être cet idéal du Moi, mais le Moi du sujet. Où est l'imposture ? Ce Moi sépare la rive de la pulsion (Ça) de la rive des contraintes (Surmoi). Entre la rive de la jouissance de l'immédiateté et la rive du désir du différé, ce pont du Moi se construit pierre par pierre de nos manques symbolisés de (l'absence / présence) de “l'autre en soi”.
    • Le symbolique et l'acte de symbolisation (interprétation du sujet) bâtissent ce Moi comme pont entre les deux rives (Sujet / Social) du (Ça / Surmoi) de (Immédiateté / Différé). Que se passe-t-il lorsque le Surmoi de l'idéal du Moi détrône le Moi ? Imposteurs et fanatiques apparaissent…