• Table des matières : voir toutes les RESSOURCES [ Publications et Articles ]


• Penser n°5 - Pensée dynamique…

pensée dialectique dynamique

 

Quand la pensée rhétorique stucture et stratifie l’entreprise, la pensée dialectique la dynamise. Au sein des organisations traditionnelles seul la rhétorique d’une pensée clivée est reine. Les néo-entreprises l’ont compris. Pour que l’organisation soit gagnante, les collaborateurs doivent l’être aussi.  Ainsi, ils cultivent d’une part la dialectique relationnelle du pouvoir d’agir, tout en se référant à une finalité et ses valeurs rhétoriciennes d’une entreprise entrepreneuse. Ils oscillent ou alternent comme un pendule entre ces deux pôles de discours contradictoires.

 

  • Dans ce déroulé, nous ne parlons ni de la dialectique matérialiste de Marx, ni de la dialectique fusionnelle hégélienne qui ne sont que des variations dévoyées de la dialectique primitive ou archétypale et de la dialectique scientifique contemporaine. Les deux modes de discours [ Rhétorique / Dialectique ] s'élaborent et sont en usage à la même époque dans la Grèce antique au V - VI siècle avant JC :
    • La dialectique est l’art du dialogue et de la discussion d'une expérience de la contradiction
    • La rhétorique est l’art de convaincre de persuader pour gagner un profit personnel (le sophisme)
  • À quoi cela sert d’apprendre, de comprendre et d’utiliser le discours dialectique ? À ne pas cliver sa pensée, ses relations managériales et l’organisation dans laquelle vous évoluez. Mais à les rendre souples, agiles et dynamiques : la dialectique est le ressort de l'imaginaire moteur des acteurs.

 

Nous pouvons relever dans toutes les formes de dialectique un élément commun : le dynamisme.
        La logique est statique : une argumentation logique satisfait l’esprit ; elle ne l’entraîne pas.
(Foulquié P.)