• Table des matières : voir toutes les RESSOURCES [ Publications et Articles ]


• Penser n°1… autrement notre monde

Penser autrement notre monde

Nos structures et institutions sont le reflet de nous-même, de notre façon de penser. Elles ne sont pas les seuls responsables de leurs travers, nous le sommes tout autant. L'œuvre de Michel Foucault nous montre que nous le sommes par nos discours, nos valeurs légitimées et les effets de mode des courants de pensée (épistémê) auxquelles nous adhérons sans les remettre en question. Cet auteur nous propose de nous regarder dans le miroir et d’interpréter le social et nos structures institutionnelles à notre image.  C’est-à-dire, notre façon de penser notre propre monde et notre façon d'agir ou de s’abstenir d’agir par ambivalence de nos expériences contradictoires.

 

1 - Reflets & Miroir

  • Quand nos institutions sont le reflet de nous-même dans une logique soit de contrôle, soit d'accompagnement; le miroir qui le permet est composer de nos valeurs et de nos angoisses. Ce miroir a deux visages :
    • Les valeurs externes représentées par nos structures sociales, propulsées par leurs angoisses d’ingérence et de gouvernance
    • Les valeurs internes à nous-même, propulsées par nos angoisses et pulsions personnelles.
       

2 - Angoisses et expérience de la contradiction

  • Ces angoisses se réveillent quand une expérience de la contradiction apparait. C’est-à-dire faire un choix, suite à un questionnement (éthique) devant un dilemme. L’homme moderne fait un déni de ces expériences de la contradiction conflictuelles fondatrices de l’humanité où la toute-puissance est en échec. Tout doit être harmonieux, sans conflit, propre, lisse… Un désir du "nirvana" ou de la perfection Arcadienne sur terre. C'est prendre une position idéologique; c'est un déni de l'un des deux termes; c’est un refus de se confronter, de comprendre, d’étudier ou de rendre intelligible les termes de la contradiction : comme [Normale/Pathologique], [Sexe/Genre], [Vrai/Faux], [Beau/Moche], [Raison/Passion], [Bienveillance/Agressivité], [Amour/Haine], [Contenance/Frustration], etc.

 

Nous proposons donc de faire un tour d’horizon historique des phénomènes conditionnant la pensée et le penseur qui influencent nos actes, nos construits personnels et institutionnels. Autrement dit, une façon d’être notre propre auto-créateur de notre style de pensée dans la visée de mieux comprendre le présent et nos actes dans le but d’imaginer nos organisations autrement. C’est en soi, un travail sur les fondations de l’humanité, sur les valeurs légitimées et le sens répété ou élaboré.