• 3 • Hypnose Thérapeutique Ericksonienne & Hypnothérapie

 

Fabrice PRévost Consultant - Hypnose ericksonienne - Thérapie - Coachin
Et non, l'Hypnose Thérapeutique Ericksonienne pratiquée par un Maître praticien n'est pas cela…

 

  • Hypnose Thérapeutique Ericksonienne

    • L'hypnose n'a rien à voir avec la photo de notre chat qui serait comme le python Kaa du livre de la jungle. Celui-ci vous capte par son regard et vous êtes sous son emprise. Alors que le maître praticien en hypnose thérapeutique ou l'hypnothérapeute vous accompagne dans votre souhait et c’est vous-même qui décidez quand et qui choisissez comment vous allez vivre cette expérience d’un état de conscience modifiée nommé hypnose ou auto hypnose. En hypnose thérapeutique ericksonienne, c'est comme-si nous affrétions un bateau pour faire un voyage. Ce voyage est une histoire imaginaire qui nous permet de créer d’autres représentations et d’autres émotions, tout comme lors d’une lecture prenante ou lors d’un film passionnant. Et tout cela dans le but d’élaborer le changement attendu dans la vie réel. En paraphrasant les mots de Milton H. Erickson, avec l'hypnose le psycho-praticien ne contrôle pas le comportement du sujet consultant. Le praticien apprend à le connaître, à l'aidez en utilisant ses ressources inconscientes oubliées. (Erickson, M., 2009. L'hypnose thérapeutique : quatre conférences. ESF éd. )
Développement ci-dessous…/ ou / Page suivante : Thérapies plurielles >
Diplôme : Maître praticien en hypnose thérapeutique Ericksonienne
Maître praticien en hypnose thérapeutique Ericksonienne

Hypnose Thérapeutique Ericksonienne


En savoir + : L'article ci-après est un entretien avec un étudiant psychothérapeute stagiaire en psychologie et psychothérapie.


  • En quoi consiste l’hypnose ericksonienne ?

    • Lorsque vous vivez des difficultés que votre conscient ne peut résoudre comme des angoisses, du stress, des complications du sommeil, d’un manque de confiance en soi, des difficultés de relation dans le couple ou le travail ou encore quand vous êtes sujet à des dépendances comme le tabac, l’alcool, la nourriture, les écrans, etc. l’hypnose permet de vous connecter à votre part profonde de l’inconscient pour agir et résoudre vos soucis. Cette part profonde inconsciente de vous-même œuvre à chaque instant en arrière-plan pour trouver vos solutions d’après vos propres ressources internes.
  • Comment utilisez-vous ce paradoxe de l’hypnose entre conscient et inconscient ?

    • Pour vivre l’hypnose ou l’auto hypnose, le conscient ne peut pas le vouloir et il ne peut pas contrôler l’inconscient. Erickson aime souligner que le conscient ne sait pas comment faire avec l’hypnose et l’auto hypnose. Le conscient ne peut que préparer le terrain, les conditions, le contexte pour que cela se produise. Ce paradoxe peut-être résolu lorsque d’une part vous vous préparez à faire cette expérience où l’inconscient prend la main, et d’autre part une fois que le conscient reconnaît de lui-même qu’un état modifié se déroule, du fait de changement dans les processus sensoriels, perceptuels, moteurs ou cognitifs. Ce mariage et cette articulation du conscient et de l'inconscient est des plus dynamique.
       
    • L’hypnothérapie met en travail l’inconscient premier d’une façon tout autre que l’inconscient secondaire du refoulé de la psychanalyse. L'hypnose articule la jonction, le lien entre nos deux états de consciences [ Inconscient / Conscient ]. Cette articulation permet d’aller à la racine de toutes nos potentialités pour marcher d’un bon pas. C'est l'articulation [ Âme / Esprit ] par le  corps comme médiateur.
      • En état conscient, notre Moi-sujet de l'esprit et son cortège de psychoses-névroses sont présents et nous freinent et avec lui nous répétons toujours "plus de la même chose", nos boucles répétitives de notre story que nous nous racontons et ressassons.
         
      • En état inconscient d'hypnose, notre Être-sujet premier est sollicité. Il y a une absence de ce Moi-sujet de l'esprit régissant notre raison d'État, mais notre Être-sujet de la part profonde d'origine est bien là. Notre Être-sujet est toujours présent et il attend d'avoir une place pour "parler" et agir. Avec l'inconscient de l'origine tout devient possibles, changer et apprendre, vers un "autre chose autrement" devient accessible. Notre story consciente peut ainsi se réécrire.
    • La puissance de l'hypnose thérapeutique ericksonienne c'est cela, laisser une place en nous et se reconnecter à cet Être-sujet de l'origine de l'inconscient princeps ou premier comme ressources aux soucis du conscient de l'esprit (cf. Maternologie : Nos origines. Nous vivons trois naissances et nous avons deux êtres).
  • Les processus de changement et d'apprentissage existent aussi alors en hypnose ?

    • Oui cela est présent. Le principal écueil du conscient quand il vit l’hypnose ou l’auto hypnose réside dans le désir de vouloir maîtriser tous les processus. Pour qu’un état d’hypnose et de nouveaux apprentissages se développent, le conscient doit d'abord abandonner toute volonté de contrôle et tout désir de maîtrise des processus. Le conscient ne peut que lâcher prise afin que l’inconscient puisse se déployer. L’esprit conscient se trouve ainsi engagé dans une nouvelle façon d'expérimenter et d’apprendre.
  • L'hypnose fait-elle travailler l'imaginaire et/ou les souvenirs du sujet ?

    • En état d’hypnose, ou état modifiée de conscience, ce n’est pas uniquement la voix de l’imaginaire qui déclenche les changements. Ce qui œuvre ce sont tous nos souvenirs sensoriels, nos expériences acquises. En état d’hypnose, par les suggestions du praticien, ces souvenirs et expériences apprises amplifient les processus idéodynamiques (idéomoteurs, idéosensoriels, idéosensitifs) dans lesquels il y a une transformation inconsciente de la pensée en mouvement, afin de produire le phénomène suggéré par le praticien et attendu par le sujet. L’hypnose et l’auto hypnose sont des moyens d’élargir notre champ d’expérience, d’exploration et de développement de nos potentialités. C’est en cela que son pouvoir d’action est puissant sur les psychopathologies comme la souffrance, les angoisses, le stress, les addictions, etc.
  • Peut-on faire seul ce type de démarche par l'auto hypnose ?

    • Sans être entrainé et le faire seul peut nous faire perdre beaucoup de temps et d’énergie. Les personnes mal préparées peuvent se décourager. C’est pourquoi il est souvent nécessaire d’être accompagné dans son travail d’auto hypnose. Un cadre thérapeutique et une démarche structurée permettent d’assurer la réussite de cette expérience d’hypnose ou d’auto hypnose. La limite de l'usage de l'hypnose thérapeutique ericksonienne provient du sujet lui-même qui ne veut jamais rien lâcher. L'échec thérapeutique provient du faite que le Moi-sujet mentalise tout par peur de perdre le contrôle et son désir de vouloir maîtriser le processus de l'hypnose ce qui est impossible. La confiance dans l'alliance thérapeutique permet de contourner ce phénomène et de faire re-naître l'Être-sujet qui est là depuis notre origine :  "ici même et dans ce travail vous ne risquez absolument rien, laissez-vous aller…"

 


  • Liste de mots clés qui parlent de mes compétences :

    • Hypnose, hypnothérapeute, hypnothérapie, hypnose ericksonienne, hypnose tabac : arrêter de fumer par hypnose, hypnose pour maigrir

    • Coach, coach professionnel, coaching, accompagnement,

    • Psychanalyse et psychanalyste, psycho-praticien, Thérapeute, psychopédagogue,

    • Thérapie de l'acceptation et de l'engagement ACT, thérapie brève systémique TSB, Gestalt-Thérapie, thérapie de couple