|   Auteur   |   Changer & Apprendre   |   Changement & Vous   |   Dispositif pour changer   |   Témoignages   |   Diplômes   |   CV   |   Lieu   |   Agenda   |   Contact   |


• Pôle PSYCHO PÉDAGOGIE FAMILIALE & SOCIÉTALE

 

Fabrice Prévost - Psycho Pédagogie Familiale - 06 72 71 77 58

Qu’est-ce la Psycho Pédagogie Familiale & Sociétale ? Entre le sujet (psycho) et le social (la famille, l’école…) un lien dynamique relie et influence l’un à l’autre : la pédagogie relationnelle. Bien plus qu’une simple méthode théorisée ou une façon de faire, la pédagogie est avant tout un processus actif dans l’instant, une façon d’être ensemble au service du changement et de l’apprentissage. En France, le métier de psycho-pédagogue de la thérapie familiale systémique sont très mal compris et définis contrairement à nos homologues Canadien-Québécois : rôle de la parentalité, l'aide parentale, le soutien à la parentalité, l'apprentissage des enfants, les troubles de l'apprentissage des enfants en difficultés… Qu’en est-il de ce métier de l’accompagnement de la maturation de tous sujets ?

 

1 - Où est le mode d’emploi, la notice… Comme faire ?

  • Puisque “grandir n'advient que si l'humain est en relation avec un autre semblable…" sinon "…il se perd s'il n'y a pas un autre humain pour l'accompagner (Cifali M. 2003 p. 257),  comment les parents vont-ils remplir cette fonction du lien éducatif ? Comment s’assurer que le développement des enfants est optimum ? Qui détient le mode d’emploi ? Mis à part les 10 commandements comme règle de conduite, le Ciel ne nous aurait rien faxés de ce côté-là pour éduquer nos enfants. Devenir parent cela n'est pas inné ou instinctif, comment allez-vous faire ? Allez-vous déléguer cette fonction à l’école ou aux écrans de télévision et du Web ? Votre modèle pourrait être celui de vos parents où à son inverse si vous l’avez mal vécu ? Ou bien allez-vous copier les autres ? Avoir de bonnes intentions est-ce suffisant ? Quelles seront les valeurs soutenant vos actions ?


2 - Pédagogie, le lien entre Psycho / Socio

  • Éduquer un enfant ce n’est pas le façonner, le dresser, l’élever, en l’instruisant et en le guidant. Éduquer est une relation symétrique (intersubjective) où l’enfant et l’adulte apprennent ensemble en simultané. L’enfant nous éduque tout autant que nous l’éduquons. Pour les parents, éduquer et avoir la posture du pédagogue n’est pas inné, cela s’apprend aussi, c’est une tâche de tous les jours, sans être jamais assuré du résultat à venir pour tous les acteurs de la scène.
    • Comme la confiance, l’éducation et la pédagogie sont des paris sur l’incertitude, jamais rien n’est donné d’avance. La pédagogie relationnelle est ainsi un processus fondateur, un accompagnement pour grandir reliant le sujet au social de la psycho-sociologie contemporaine. C'est avant tout une dynamique, celle du "désir d'être de l'Être" (Misrahi) en relation à l'autre comme miroir de l'altérité : quel reflet allons-nous renvoyer ? Cette relation passe par nos langages, notre posture et notre façon de pensée, de se représenter et de communiquer ensemble notre réalité.

3 - Deux types de relation divergentes & cinq approches distinctes

  • Nous ne pouvons exister seul. De même, l’enfant s’élabore suivant plusieurs variables. Les deux premières variables dépendent de lui : son corps et sa psyché, de la physiologie et du psychique. Dans le cadre de l’apprentissage, son développement somatique fait appel aux sciences cognitives et neurologiques : approche fonctionnaliste. Quant à son développement psychique, il fait appel aux sciences de la psychanalyse et de la psychologie : approche comportementaliste et/ou structuraliste. La troisième variable dépend du contexte d'étayage de la famille, de l’école… dans une approche sociologique. Ce contexte sera soit favorable au développement de l’enfant ou à son opposé sera toxique. Heureusement, chaque enfant est différent, certain seront plus ou moins impactés par le contexte. Jamais rien n’est garanti d’avance. La quatrième variable souvent omise est la qualité des relations reliant l’enfant à son environnement dans une approche systémie-complexe.
    • Dans cette dernière approche sont observées la posture des acteurs de la scène et la qualité des relations communicatives. La physiologie et la psyché du sujet seraient aussi des effets résultant de causes relationnelles du contexte social. Travailler l'un, les causes et vous modifier l'autre, les effets. Les pathologies ne sont plus dévolues au sujet ou à la structure sociale mais à la qualité de ce qui les relie entre eux, les différentes formes de dialogue. Actuellement, que se passe-t-il quand un sujet, enfant ou adulte, n’apprend pas et ne s'adapte pas comme il faudrait d’après une progression instituée comme norme ou étalon comparatif ? Entre ces quatre approches, laquelle est survalorisée par notre société ? Un psycho-pédagogue doit-il tenir compte d’une seule approche pour appréhender les problématiques du sujet portant les symptômes d'un contexte symptomatique ?
      • Relation d'objet : soit accès sur le sujet, soit accès sur l'autre, l'environnement
        • Approche fonctionnaliste des sciences cognitive et neurologique
        • Approche comportementaliste des sciences de la psychologie
        • Approche structuraliste des sciences de la psychanalyse
        • Approche sociologique des sciences anthropologique
      • Relation de milieu : contexte - liens - relations - situation - Communication
        • Approche systémique & complexe des sciences de l'intersubjectivité et subjectivité

Spécialiste de la psycho-dynamique du psychisme du sujet (Thérapie Systémique Brèves & Psychanalyse), de la pédagogie des sciences de l’éducation (Instruction & Éducation) et des interactions sociales (Sociologie & Communication), le psycho-pédagogue fait le pont et accompagne ce lien processuel entre l’enfant s’instituant (en devenir) et le contexte familial et social institué (ou le déjà là). Autrement dit, entre sujet et social, le psycho-pédagogue remet de la fluidité là où cela coince via un accompagnement pédagogique adapté. D'une façon métaphorique, nous pouvons formuler que des petits cailloux dans nos chaussures tout le monde en a eu un jour, alors apprenons à les enlever pour marcher sans boiter.