|   Auteur   |   Changer & Apprendre   |   Changement & Vous   |   Dispositif pour changer   |   Témoignages   |   Diplômes   |   CV   |   Lieu   |   Agenda   |   Contact   |


H - Bilan : Troubles & Phobies chez l’enfant

Si votre enfant par en vrille, quels que soit l’approche, les études de Misès et Quemada montrent que la focalisation actuelle sur l’unique approche physiologique développementale des neurosciences ne se suffit pas. La mode du tout est Dys- quelque chose est loin d’être suffisante. Nous sommes dans des approches multifactorielles à causalités récursives.


H1 - Dénominateur commun : l'étayage

  • Chacune de ces approches apporte un éclairage différent sur le même phénomène des phobies scolaires et troubles de l’apprentissage. L’enfant n’est que la partie visible ou symptomatique de quelque chose qui le dépasse. Par contre, nous avons des dénominateurs communs en utilisant toutes ces savoirs :

1 - La qualité des relations et de la communication intra-familiale
    - la misère des interactions impacte la construction psychique de l’enfant (Mucchielli 2000-2001)

2 - La place, la fonction et le rôle des membres du contexte familial
    - la place de l’enfant dépend de la place tenue par les adultes : confusion des genres, intergénérationnelle, etc.

2 - La période du mythe de Narcisse de la défusion des 8-18 mois
    - la fragilité identitaire de l’enfant (Moi-vide/Moi-Plein) : état-limite ou borderline entre psychose et névrose (Green 1983)

3 - Le danger à penser par soi-même
    - L’enfant évite de penser par lui-même et se calque sur une conformité rassurante (Boimare 2016)

4 - L’espace transitionnel de symbolisation : travail de la pensée
    - Le temps de suspension pour penser par soi-même et se créer est un danger (Winnicott 1975 & Boimare 2016)


H2 - Approches multiréférentielle

  • Tout thérapeute travaillant avec des enfants vivant des phobies scolaires et/ou des troubles de l’apprentissage seraient ainsi amenés à manier non pas une approche mais cinq approches différentes ou multiréférentielle (physiologiques, psychiques et relationnelles) pour identifier ce qui cloche et comment élaborer une stratégie d’intervention adaptée. Le travail d’équipe entre le thérapeute psychopédagogue, la famille et le corps enseignant serait une des clés incontournable pour l’enfant.

 

H3 - Les enfants qui n’apprennent pas… comme il faut

  1. Dys-Schmilblick en Dys-Harmonie de Dys-Fonctionnement
  2. Approche de la Psycho Pédagogie de Serge Boimare
  3. Deux logiques contradictoires [ Mythos / Logos ]
  4. Phobies scolaires & Troubles de l’apprentissage
  5. Décrochage scolaire
  6. Réflexes primitifs ou archaïques persistant : des tracas de l'enfance à l’aisance scolaire
  7. Apprentissage & Rapport au savoir
  8. Apprendre à choisir… c'est se créer
  9. Absentéisme scolaire

 

 

 

Fabrice Prevost - Consultant - Formateur - Coach

Psycho Pédagogie Familiale & Sociétale