|   Auteur   |   Changer & Apprendre   |   Changement & Vous   |   Dispositif pour changer   |   Témoignages   |   Diplômes   |   CV   |   Lieu   |   Agenda   |   Contact   |


E - Approche psychique

 

E1 - Paliers initiatiques de la psyché

  • Dans une vision non plus physiologique des approches ci-avant, mais une vision constructiviste de la psyché, la psychanalyse pose deux moments clés dans le développement de l’enfant qui bâtit sa psyché personnelle : son Moi. Le moment de la séparation mère-enfant des 18-30 mois et le moment de la rencontre des interdits des 5-12 ans. L’un est nommé pré-Œdipe du mythe de Narcisse quand l’autre met en scène le mythe d’Œdipe.
    • Le mythe de Narcisse (cf. Article) renvoie à la défusion du couple dual (mère-enfant). Ici le rôle du tiers est primordial. Il pose la triangulation, il est le nouveau centre d’intérêt et il permet l’accès à la relation symbolisante : mère absente = mère représentée et non morte.
       
    • Le mythe d’Œdipe renvoie à la loi symbolique puis aux lois de la cité. Le représentant symbolique est le père. Ces lois posent les interdits et les sanctions génératrices de frustrations. La castration symbolique du sujet étant d’accepter les règles du jeu ou l’enfant comprend qu’il ne détient pas la toute-puissance. De l’enfant-Roi ou enfant-Dieu fantasmé, il devient un sujet parmi les autres, assujettis par ces lois collectives partagées. Dans l’approche de la psycho dynamique, les phobies scolaires et les troubles de l’apprentissage pointent l’un de ces deux paliers initiatiques défaillant.

E2 - Place - Fonction - Rôle

  • Nous pouvons tout simplement évoquer, lorsque l’adulte référant ne tient pas et ne remplie pas sa place, sa fonction et son rôle (confusion de genre, des générations, relation copain-copain, etc.), alors le flou, la confusion, l’incertitude sont les bases sur lesquelles l’enfant se bâtit. La conséquence en serait une construction identitaire vacillante chez l'enfant qui se répercute sur les troubles de l’apprentissage et les phobies scolaires comme symptômes.