|   Auteur   |   Changer & Apprendre   |   Changement & Vous   |   Dispositif pour changer   |   Témoignages   |   Diplômes   |   CV   |   Lieu   |   Agenda   |   Contact   |


B - Impacts des écrans connectés

En dehors de la nocivité des ondes sur la santé, la présence d'écrans sur-solliciterait chez le petit enfant une relation bien différente de celle qui s'instaurent avec d’autres humains.


B1 - Troubles psychiques

  • La psychiatrie, la psychologie et la psychanalyse se posent tous des questions concernant certains troubles narcissiques contemporains en recrudescences en regard à cette mutation sociologique avec la présence des écrans et des terminaux connectés.
    • Comment l’enfant va-t-il créer ses propres limites, indispensables pour élaborer son identité (Moi), si autrui n’est plus l’autre comme réel et obstacles, mais quand autrui devient un imaginaire leurrant sous forme de “réseau” ? Tel est la problématique qui se pose puisque cet imaginaire leurrant du “réseau” des appareils connectés devient pour l’enfant en devenir “sa réalité” par les représentations qu’ils véhiculent (avatars des jeux, vu à la télé, etc.). C'est comme si nous restions à vivre uniquement dans nos "belles histoires" de l'enfance, celles racontées par nos proches. Pour nous créer (limites psychiques), il est indispensable d'avoir la capacité de choisir en se confrontant au réel comme obstacles, les terminaux connectés le permettent-ils ? C'est kafkaien…

B2 - Conséquences

  • Les professionnels du métier du psychisme s’accordent au moins pour parler de personnalité état-limites ou borderline. Ceux-ci pointent des troubles identitaires oscillant entre un trop-plein et un vide sidéral de Soi (Green, Kernberg, Misès, Quemada, Bergeret, etc…), des Troubles du Spectre Autistique ou Troubles Envahissants du Développement (Ducanda, Terrasse), des troubles des comportements avec déficit de l’attention avec ou sans hyperactivités (TDAH), des troubles de l’apprentissage (Boimare), et à l’adolescence, des comportements addictifs (aux écrans) et le surinvestissement sexuel bien avant l’âge…
    • Tous ces troubles du développement psychique sont étudiés en relation à la place de substitution que prennent tous ces écrans et appareils connectés. Ces “réseaux virtuels” se substitueraient aux relations incarnées et réels : parents, garants… à l’altérité ou autrui.

De quoi ont-ils peur ces enfants-là ? Quelles seraient donc leurs angoisses motrices ? Quel est le danger ?

______

Articles annexes sur…