|   Auteur   |   Changer & Apprendre   |   Changement & Vous   |   Dispositif pour changer   |   Témoignages   |   Diplômes   |   CV   |   Lieu   |   Agenda   |   Contact   |


A - Avènement des écrans

Nous savons que les écrans sont captatifs, que cela soit celui de la télévision comme celui des terminaux connectés, ordinateur, tablette, smartphone… L’enjeu est très différent entre la télé et ces derniers.


A1 - Télévision

  • Sa présence peut être un moment de détente qui nous permet d’évacuer tout le stress généré par nos journées de travail et de labeur : “nous nous vidons et purgeons la tête…”. Mais aussi, elle peut combler un manque comme la peur du silence et de la solitude qui nous amène à l’allumer sans la regarder.
    • Nous savons que nous existons, puis nous comblons nos vides, stress et angoisses avec la télévision qui serait une dépendance d'un Moi-Saturé.

A2 - Terminaux connectés & Réseau

  • Ceux-ci semblent répondre à d’autres phénomènes. Certes ce sont des outils bien pratiques, mais pourquoi l'accoutumance, voir l’addiction, à ces terminaux devient si omniprésente chez certaines personnes ? (film Her ci-dessous).
    • Nous nous savons existé quand nous sommes connecté, après “Je pense donc je suis” voilà maintenant “J’existe si je suis connecté”. Ainsi, nous serions régis par la connexion au "réseau" qui déterminerait notre existence pour pouvoir penser… étonnant. Les terminaux connectés combleraient les angoisses existentialistes d'un Moi-Asservi par peur de se confronter aux liens sociaux réels.

A3 - Illustration : le film de Spike Jonze (2014) Her

Pour illustrer ce dernier point, le film “Her” fait l’éloge des hommes connectés : “À Los Angeles, dans un futur proche, Théodore Twombly, un homme sensible au caractère complexe, est inconsolable suite à une rupture difficile. Il fait alors l’acquisition d’un programme informatique ultramoderne, capable de s’adapter à la personnalité de chaque utilisateur. En lançant le système, il fait la connaissance de 'Samantha', une voix féminine intelligente, intuitive et étonnamment drôle. Les besoins et les désirs de Samantha grandissent et évoluent, tout comme ceux de Théodore, et peu à peu, ils tombent amoureux…”

Her