|   Auteur   |   Changer & Apprendre   |   Changement & Vous   |   Dispositif pour changer   |   Témoignages   |   Diplômes   |   CV   |   Lieu   |   Agenda   |   Contact   |


• Pensée clivée… Organisation bloquée

pensée rhétorique logique

 

Une pensée clivée a pour conséquence la stratification ou non changement des acteurs et des organisations dans une position monolithique stationnaire. Le clivage de la pensée provoque soit l’immobilisme ou la paralysie, soit l’affirmation de vérité, soit la recherche d’une solution ou de réponse comme placebo. Ce non-changement est verrouillé par les entraves d’apprentissage des acteurs. C’est une impossibilité, celle de connaître. La pensée se clive par stratégie de défense.

 

1 - Comprendre ce phénomène de la pensée clivée est porteur

  • Il touche tous les domaines. D’une part, celui des institutions publiques comme privées en quête d’innovation et de changement. D'autre part, celui des capacités d’apprentissage des acteurs que les organisations désirent compétents responsables et engagés. Et pour finir, sans oublier le clivage des managers [ Conducteur / Accompagnateur ] porteurs du lien de l’expérience de la contradiction entre [Acteurs/Institutions].
     
  • Les entreprises et ses acteurs cultivent le clivage par mécanisme de défense. Les néo-entrepreneurs et ses néo-managers sont sortis de cette boucle du clivage. Pour cela, il nous faut la comprendre.

 

2 - Déroulons la pensée clivée et le non-changement

  • À quel moment la pensée se clive ou bien tourne en rond ?
  • À quel moment la pensée se délivre du clivage ?
  • Comment assumer les expériences de la contradiction pour ne pas cliver la pensée ?
  • Comment ne plus répéter le clivage de la pensée ?